L’aéroport de Lomé se barricade

Pour accéder à l’aéroport de Lomé, il faudra bientôt présenter un pass vaccinal ou une preuve de vaccination d’un pays étranger. Les tests PCR ne sont plus acceptés.

Plus d’accueil VIP avec accompagnateur. 

Ces nouvelles restrictions sont liées à l’apparition du variant Omicron dans le pays.

La plupart des cas positifs sont détectés chez des passagers à l’arrivée.

Compte-tenu de la nouvelle donne, Dokissime Gnama Latta, le patron de la plateforme aéroportuaire vient de réunir les représentants de toutes les compagnies aériennes.

‘Nous n’allons pas rester les bras croisés face au variant et voir le mal empirer’, a-t-il déclaré.

Les autorités souhaiteraient que tous les passagers arrivant à Lomé disposent d’un certificat de vaccination. Ce qu’il n’empêche pas qu’ils seront testés à leur arrivée et placés en quarantaine en cas de résultat positif.

Ce dispositif n’est pas évident à mettre en oeuvre. De nombreux pays n’ont pas mis en place ce processus, y compris en Afrique.